Fonderie d'art ancestrale

Modèle en cire d'abeille

La première étape est de créer la pièce de référence en la sculptant dans un bloc de cire ou bien par ajout de matière en apposant de la cire petit à petit.

La création du modèle se fait suivant l’imaginaire qui s’installe pendant la réalisation de la pièce.

Il faut bien penser à la cheminée d’alimentation et les évents pour assurer la meilleur qualité de coulée. 

Prise de forme

Il faut ensuite faire la prise de forme, c’est la première couche de ‘banko’ de 2 minimètres environ afin de prendre les détails et de protéger la pièce.

Il faudra une période de séchage avant d’appliquer le moule ‘banko’. 

 

Moule 'Banko'

Qu’est ce que le ‘banko’ ? 

Le ‘banko’ c’est un mélange de terre, de charbon et traditionnellement de  crottin d’âne, on peut aussi utiliser du foin. 

Nicolas préfère utiliser le crottin d’âne, le rendu est meilleur ! 

Cette étape nécessite une expertise rare tant dans la confection du mélange que dans les temps de séchage entre les différentes couche du moule. 

Fonderie d'art

Nicolas Harny fait son propre mélange d’étain et de cuivre.  

Le mélange est secret car le rendu sera très différent selon les proportion et la méthode de mélange utilisée. 

Le mélange de cuivre et d’étain sera fondu dans le creuset à 1200°C avant d’être coulé dans les moules ‘Banko’.

Une nuit pour refroidir les atomes et au matin, on décoche le moule pour découvrir l’œuvre.

Révéler la pièce

La pièce est brute de fonderie dont il faut révéler les formes et détails. 

Tout est fait manuellement car c’est aussi à ce moment que la créativité de Nicolas s’exprime. 

Pour avoir des informations sur les œuvres, sur les délais de création ou simplement comprendre la démarche artistique, vous pouvez contacter  facilement Nicolas via le formulaire de contact ou par téléphone. 

Quelques créations